Accusé par BBC, Aliou Sall oublie la plainte et dépose un recours devant le Médiateur de la chaîne

La farce n’aura duré que le temps d’une rose. Les sénégalais qui s’attendaient à voir Aliou Sall comme il l’avait annoncé au lendemain de la publication du documentaire, déposer une plainte contre la BBC, le 3 juin dernier, pourront attendre encore. Son avocat Maître Mouhamadou Moustapha DIENG avait soutenu l’abandon de cette plainte puisque l’affaire avait été maintenant prise en charge par le procureur de la République. Considérant le contenu du mini documentaire « Un scandale à 10 milliards de dollars » comme diffamatoire envers la personne de son client Maître Dieng a adressé une requête au médiateur interne de la BBC.

Citoyenne nigériane non résidante au Sénégal, le procureur de la République compte faire témoigner Mayeni Jones, la journaliste de la BBC

L’annonce faite par le Procureur de la République de faire témoigner la journaliste de BBC, a été perçue comme un effet de manche du maître des poursuites. Car, cette dernière qui est de nationalité nigériane, n’est pas résidante au Sénégal d’où la difficulté de la voir un jour tailler bavette avec les enquêteurs de la DIC qui sont en charge du dossier. Même sans effet, cette annonce ôte une épine du pied à l’avocat du frère de l’actuel président sénégalais qui avait expliqué via un communiqué que la plainte précédemment annoncée par son client allait faire entrave à la justice puisque le procureur avait été saisi.

Ainsi lors de sa conférence de presse du mercredi 12 juin, Serigne Bassirou Gueye, procureur de la république du Sénégal, avait exprimé son souhait d’entendre la journaliste Mayeni Jones dans le cadre de l’enquête. C’était après qu’il ait été saisi par le ministre de la justice, Monsieur Malick Sall. Un message en guise de réponse adressée au procureur avait été récemment attribué à la journaliste. La BBC ainsi que son journaliste avaient démenti la provenance du message en question tout en maintenant les révélations contenus dans le documentaire.

Mayeni jones : « j’ai enquêté pendant un an et nous avons usé de tous les moyens pour parler à MR Aliou Sall ainsi qu’à certains hauts fonctionnaires mais…. »

La journaliste de la BBC a déclaré selon le journal l’Observateur avoir mené des enquêtes pendant un an dans le cadre du documentaire en question. Elle soutient que Monsieur Aliou Sall ainsi que Frank Timis ont été invités à plusieurs reprises à s’exprimer mais que ces derniers ont refusé. Aliou Sall annonce par son avocat qu’il saisira l’Ofcom (organe de régulation des médias anglais) si la BBC ne donne pas suite à la requête adressée à son médiateur interne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici