Gambie : Un manifestant édenté par l’éclat d’une grenade

Se dirigerait on vers un pouvoir similaire à celui de Yaya Jammeh catalogué dictateur au point de lui renier le droit de contester devant la Cour Suprême les résultats de la présidentielle de 2016? Tout porte à le croire avec la sévère répression de la manipulation de « Three Years Jotna » qui exigeait du Président Barrow le respect de la parole publique.

La manifestation pourtant autorisée a été sévèrement réprimée par la police au moment où les gens se ressemblaient pour prendre départ. Une répression qui a fait des blessés graves.

Comme au Sénégal, le Président Adama Barrow s’est doté d’un arsenal policier qui ferait rougir de jalousie les pays plus nantis économiquement parlant. Et ce au moment où les populations gambiennes sont de plus en plus pauvres, ne réussissant pas à joindre les deux bouts.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici