mardi, 23 juillet 2024 08:09

Visite du vice-ministre des affaires étrangères russes, Dakar une nouvelle plateforme de la diplomatie de Moscou

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Dakar/ Moscou/ Cheikh Saadbou Diarra
Si le Sénégal est de plus en plus mis en orbite au plan diplomatique depuis l’arrivée du président Bassirou Diomaye FAYE , le pays de Vladimir POUTINE  considère “Dakar comme une plateforme-clé pour la Russie en Afrique”.
L’offensive diplomatique russe se renforce et se poursuit sur le continent africain avec la visite, ce mercredi 10 juillet 2024, à Dakar, du vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie et représentant spécial du président pour le Moyen-Orient et l’Afrique, Mikhaïl Bogdanov. Des médias sénégalais, on apprend que ce séjour vise à renforcer les relations entre la Russie et le Sénégal, ainsi qu’à élargir leurs partenariats dans divers domaines.
Lors de son séjour, Mikhaïl Bogdanov rencontrera le président Bassirou Diomaye Faye et le Premier ministre Ousmane Sonko, selon des médias sénégalais, qui précisent que cette visite sera marquée par le lancement de la Chambre de commerce et d’investissement Afrique, Russie et Eurasia.
« Cette initiative positionnera Dakar comme une plateforme diplomatique et commerciale clé pour la Russie dans sa stratégie d’expansion en Afrique. Cette nouvelle structure vise à renforcer les relations diplomatiques et économiques entre la Russie et le Sénégal, faisant de ce dernier un hub commercial et diplomatique essentiel pour la Russie sur le continent africain. Actuellement, la Russie représente moins de 1 % des investissements directs étrangers (IDE) en Afrique, ses engagements économiques étant principalement basés sur le commerce. Le commerce russo-africain reste modeste avec une valeur totale de 14 milliards de dollars, loin derrière les échanges de l’Afrique avec l’Union européenne, la Chine et les États-Unis, qui s’élèvent respectivement à 295 milliards, 254 milliards et 65 milliards de dollars. En termes d’exportations africaines vers la Russie, celles-ci ne représentent que 0,4 % du total des échanges africains, composées principalement de produits frais. En revanche, l’Afrique importe de Russie des céréales, des armes, des matières premières extractives et de l’énergie nucléaire », peut-on lire chez le confrère senego.com.
Le vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie et représentant spécial du président pour le Moyen-Orient et l’Afrique, Mikhaïl Bogdanov, est bien actif ces dernières années sur le continent à travers notamment des déplacements dans les capitales.
Pour rappel, lors de son séjour à Ouagadougou en mi-février 2021, au cours duquel, le diplomate russe avait échangé avec l’ex président du Burkina Faso, Roch Marc Christian KABORÉ,  sur les opportunités de renforcement des relations d’amitié de longue date entre nos deux pays.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents