Trafic de drogue : Un Nigérian arrêté à Rome avec près de 2 kilos d’héroïne dans l’estomac

C’est une saisie record des Carabiniers italiens sur un citoyen nigérian en provenance d’Addis Abéba. Près de 1700 grammes d’héroïne ont été trouvés sur l’individu qui présentait des signes de nervosité à sa descente d’avion. Passé au scanner, les policiers se rendront compte que l’homme était en fait une mule qui avait ingurgité plusieurs boules de cette drogue.

C’est une saisie conséquente pour un seul passeur. Les carabiniers italiens ont annoncé jeudi 18 juillet l’arrestation d’un Nigérian arrivé à l’aéroport Fiumicino de Rome avec pas moins d’1,7 kg d’héroïne caché dans 94 capsules en plastique dans son estomac.

Âgé de 39 ans, l’homme débarquait d’un vol en provenance d’Addis Abeba samedi à l’aube quand sa nervosité après le contrôle des passeports a attiré l’attention des carabiniers.Il a été conduit aux urgences d’un hôpital voisin, où des radios ont révélé la présence des capsules.

Les autorités l’ont alors maintenu à l’hôpital, sous étroite surveillance, pendant les trois jours qui ont été nécessaires pour que les capsules soient toutes évacuées par les voies naturelles. Il a ensuite été conduit en prison.

Selon un responsable des carabiniers de Fiumicino interrogé par l’AFP, plusieurs dizaines de « mules » sont interpellées chaque année dans le grand aéroport de Rome, mais en général avec une moindre quantité dans l’estomac.

La plupart d’entre eux arrivent d’Afrique, même s’il s’agissait souvent d’une escale, en provenance d’Amérique latine. S’ils ont longtemps transporté indifféremment cocaïne et héroïne, c’est cette dernière qui apparaît le plus souvent désormais, a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici