Trafic de bois en Casamance : Voici la vidéo qui mouille Barrow et son gouvernement

Les autorités sénégalaises espéraient une réduction du trafic de bois à la frontière gambienne, depuis l’avènement du régime de Adama Barrow en janvier 2017. Mais, l’accalmie ne sera que de courte durée.

« Depuis 10 mois, nous vivons cette situation sous l’œil bienveillant du gouvernement gambien qui permet aux trafiquants ramenant du bois ‘’venne’’ à partir du Sénégal, de pouvoir le scier et le transporter dans les containers », déplore Mamadou Salif Mballo, Secrétaire général du l’Union nationale des coopératives et exploitants forestiers du Sénégal (Uncefs) dans les colonnes du quotidien « Le Quotidien »
.
Il faut relever que 60% des forêts sénégalaises se trouvent à la frontière avec la Gambie, c’est-à dire de Ziguinchor à Sédhiou en passant par Kolda jusqu’à Tambacounda. Ces zones sont « assaillies de plus belle avec la complicité des nouvelles autorités gambiennes qui ont autorisé la réouverture de l’exportation de bois de ‘‘venne’’ à partir du Port de Banjul. Dans cette vidéo réalisée par Cheikhna Gassama, responsable politique, on voit nettement des trafiquants qui déversent des troncs d’arbre en provenance des forets

Exclusif.net

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici