dimanche, 2 juin 2024 03:16

Sur le mandat d’arrêt contre Poutine lancé par la CPI :  » il n’y a aucune chance qu’il soit arrêté », selon le président Lula

Les plus lus

Brésil
Atlanticactu/ Rio de Janeiro/ Maïmuna Djalò
« il n’y aura aucune chance qu’il soit arrêté tant qu’il sera président » , a déclaré Lula da Silva au sujet du mandat d’arrêt de la CPI contre Vladimir Poutine. Le président brésilien a fait cette déclaration dans un entretien avec la chaîne de télévision indienne Firstpost.
Réagissant sur la question de la Cour pénale internationale (CPI) et du mandat d’arrêt lancé contre le président russe Vladimir Poutine, « c’est un mandat inutile », a réagi Lula Da Silva. 
Dans sa déclaration au média, le chef de l’Etat brésilien a indiqué que Poutine pourrait facilement venir au Brésil car tant qu’il sera président, « il n’y aura aucune chance qu’il soit arrêté » en relation avec le mandat d’arrêt de la CPI. Il a toutefois relativisé en soulignant que la décision sur les actions contre Poutine en cas de son arrivée au Brésil dépendrait du système judiciaire brésilien.
Poursuivant, Lula da Silva a souligné la nécessité de revoir et d’étudier les raisons qui ont poussé le Brésil à signer l’accord avec la CPI. « Je ne dis pas que je vais quitter le tribunal… Je veux savoir ce qui a poussé le Brésil à décider de signer l’accord. C’est tout ce que je veux savoir », a déclaré le président, cité par G1.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents