Soupçons de corruption dans le pétrole : Macky Sall invite BBC à produire ses preuves

Après le ministre de la Justice, Garde des Sceaux qui a lavé à grande eau le frère du président cité dans une rocambolesque affaire de corruption, le Chef de l’état se prononçant sur le reportage de la BBC, à l’occasion de l’Aid El fitr, n’a pas manqué de rebondir sur cette actualité lors de son allocution.

Morceaux choisis de cette sortie du Président de la république que certains assimilent à une volonté de protéger son frère plutôt que d’édifier les Sénégalais encore abasourdis par le contenu du reportage de la chaîne britannique.

Face à la presse sur l’esplanade de la Grande Mosquée de Dakar, le Président Macky Sall a déclaré tout de go, « J’ai pris connaissance des accusations (de la BBC : ndlr). Ils ont aussi cité mon frère dans cette affaire. Je veux être clair, la transparence est de mise et chaque personne a le droit de se défendre. Ces contrats dont ils ont fait allusion, sont un des nombreux contrats qui existent déjà et qui sont bien encadrés par le code pétrolier du Sénégal. Rien ni personne ne peux entacher mon travail à la tête du pays. Nous avons mis en place des lois qui encadrent le pétrole sénégalais ».

Avant de rajouter : « J’en appelle au sens de la retenue de tous. Je ne suis pas un dirigeant qui va me rabaisser au niveau des forces obscures, je les combattrai à ma manière. Des solutions idoines seront trouvées pour régler ce genres situations. Avant de défier les accusateurs notamment la BBC de montrer les preuves des accusations »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici