vendredi, 1 mars 2024 02:37

Scandale Pegasus : Emmanuel Macron convoque un Conseil de défense extraordinaire pour situer les responsabilités

Les plus lus

Les révélations de Forbidden Stories le consortium de journalistes et acteurs de la Société Civile à l’origine de l’éclatement de l’affaire Pegasus, continue de susciter moult réactions. Après l’Algérie qui a décidé d’ouvrir une information judiciaire, c’est au tour de la France de réagir. Le président Macron a convoqué d’urgence un Conseil de défense après une possible écoute téléphonique sur l’un de ses téléphones par les marocains.

Le président Emmanuel Macron a convoqué hier jeudi un conseil de défense extraordinaire sur la cybersécurité, notamment concernant les hautes sphères de l’Etat. Une enquête a par ailleurs été ouverte mercredi par le parquet de Paris. Elle désignera le service chargé d’examiner les téléphones portables potentiellement infectés par le logiciel israélien Pegasus pour espionner le président au profit de puissances étrangères.

À cet effet la justice pourrait désigner l’Agence nationale de la sécurité des services d’informations (Anssi), responsable de la cybersécurité de l’Etat. Elle peut aussi opter pour l’Opérateur des systèmes d’informations classifiées (OSIIC) où 200 personnes sont dédiées à sécuriser les communications du président et des ministres.

Avec Le Monde

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents