jeudi, 1 décembre 2022 03:08

Procès Kaliphone SALL : L’insulteur Public édifié le 13 prochain, une nouvelle plainte introduite par Adja Thiaré DIAW

Les plus lus

Le procès dans lequel Kaliphone SALL était poursuivi pour coups et blessures volontaires, s’est tenu ce jour en l’absence de la plaignante Adja Thiaré DIAW toujours en psychiatrie, selon ses avocats. 
Kaliphone SALL a fait face au tribunal pour répondre des accusations portées contre sa personne. L’ami du couple présidentiel a balayé d’un revers de main la plupart des accusations malgré l’insistance des avocats de la victime. Ça été également le cas de son ami Cheikh Ahmad CISSÉ qui , à un moment, a refusé de répondre aux questions des Conseils de Adja Thiaré DIAW qui l’avaient poussé dans ses derniers retranchements.
Après plaidoirie des parties et le réquisitoire du Procureur de la République qui a requis un an de prison avec sursis et la demande de dommages et intérêts de 100 millions de la partie civile, le Juge a mis en délibéré le verdict. En somme, Kaliphone SALL sera édité sur son sort le 13 octobre.
Mais pour autant, l’insulteur Public n’est pas sorti de l’auberge. Car,  sa victime présumée, Adja Thiaré Diaw, a saisi le Doyen des juges d’une autre plainte avec constitution de partie civile pour viol et séquestration.
Une plainte confiée au juge du troisième cabinet en attendant que les avocats paient les frais de consignation.

Pour rappel, dans sa plainte initiale, Adja Thiaré Diaw avait visé les chefs de coups et blessures, viol et séquestration. Mais le parquet n’avait pas retenu les deux derniers.

Atlanticactu.com

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités