Nigéria : Après plusieurs années de procédure, la Suisse restitue 267 millions de dollars

Après les 100 millions de dollars restitués en début 2019 à la suite de la découverte d’un compte dont les montants avaient été volés sur des fonds publics par Sani Abacha. Un nouveau compte appartenant à l’ancien dictateur nigérian Sani Abacha a été découvert à Jersey, une île Anglo-Normande. Le montant découvert est estimé à plus de 267 millions de dollars et a été saisi. Les fonds ont été gelés par la Cour royale de l’île en 2014 et finalement reversés au Civil Asset Recovery Fund le 31 mai 2019 et seront répartis entre Jersey, les Etats-Unis et le Nigéria. Ce montant devrait être reversé à 300.000 ménages nigérians sur six ans.

L’argent n’est qu’une fraction des milliards de dollars qui auraient été volés et blanchis sous la présidence de M. Abacha.

Le Civil Asset Recovery Fund de Jersey a produit un rapport dans lequel il est clairement indiqué que l’argent retrouvé sur ce compte bancaire est le fruit de la corruption organisée au Nigéria sous la présidence de Sani Abacha dans les années 1990.

Dans le mode opération, l’institution explique qu’une société écran appelée Doraville détenait ces fonds, gelés en 2014, mais désormais disponibles après une bataille juridique vieille de cinq ans. Même si l’on n’en sait pas davantage sur le mode de répartition des 267 millions de dollars l’on sait que cette importante manne financière sera distribuée entre Jersey, les États-Unis et le Nigeria.

Selon le service juridique de Jersey qui s’est gardé de commenter la décision de partage de ces fonds entre les trois pays, ce sujet s’il est abordé publiquement pourrait “nuire aux discussions en cours”. Le procureur général de Jersey, Robert McRae QC, a déclaré quant à lui que cette saisie “a démontré l’engagement de Jersey à s’attaquer au crime financier international et au blanchiment d’argent“.

Une nouvelle découverte qui démontre le pillage des ressources naturelles du Nigéria durant les années de présence des militaires au pouvoir

Par rappel, Sani Abacha a dirigé le Nigeria pendant cinq ans, jusqu’à sa mort soudaine des suites d’attaques cardiaques, en 1998. Il aurait orchestré de vastes détournements de fonds à concurrence de milliards de dollars dans son pays. Ses avoirs avaient été gelés.

Près de 267 millions de dollars (238 millions d’euros) appartenant à l’ex dictateur Sani Abacha ont été saisis sur un compte bancaire à Jersey, une île normande .

Le Civil Asset Recovery Fund de Jersey a annoncé que plus de 267 millions de dollars appartenant l’ancien homme fort du Nigeria ont été saisis sur un compte bancaire à Jersey .

La faramineuse somme détournée , sous la présidence de l’ex défunt dirigeant(1993-1998) était détenue par une société écran, Doraville Properties Corporation

D’après le gouvernement de l’île anglo-normande dans un communiqué , l’argent sera redistribuée à trois Etats, le Nigeria, Jersey et les Etats-Unis.

« Jersey a une nouvelle fois démontré son engagement à lutter contre la criminalité financière internationale et le blanchiment d’argent », s’est félicité le procureur général Robert MacRa

En mars dernier, l’ONG Oxfam accusait Jersey d’être un paradis fiscal notoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici