Mort de George Floyd : l’ANC, le parti historique de Nelson Mandela, déplore la discrimination raciale aux Etats-Unis

@DR.

Le parti de Nelson Mandela, le Congrès national africain (Anc), formation au pouvoir en Afrique du Sud depuis 1994, a déploré l’augmentation des discriminations raciales aux Etats-Unis, appelant à « une solution amiable » pour sortir de l’impasse raciale actuelle.

« Nous prenons note des mesures mises en œuvre par les autorités américaines pour inculper l’un des officiers filmé à genou sur George Floyd, qui était non armé. Cependant, il est tout aussi préoccupant de constater l’augmentation des incidents marqués par des brutalités policières contre des citoyens afro-américains », lit-on dans un communiqué de l’Anc cité par l’agence Xinhua.

L’avalanche de cas récents impliquant des brutalités policières contre des Noirs américains « a mis l’accent sur une réalité criante : la société américaine accorde une valeur dangereusement faible à la vie des Noirs », a déclaré l’Anc.

Pour l’emblématique parti de l’ancien président Mandela,  « il est déplorable que près de 70 ans après l’abolition de la ségrégation raciale en Amérique, les gens de couleur soient toujours tués pour la couleur de leur peau ». L’Anc qui a combattu et vaincu la suprématie raciale ne restera pas silencieux face aux lynchages de Noirs où que ceux-ci se déroulent, a assuré la même source.

La Rédaction (atlanticactu.com).

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici