Mort de George Floyd : l’agent Derek Chauvin poursuivi pour « homicide volontaire »

Derek Chauvin, le policier qui a tué George Floyd lors de son interpellation, est désormais inculpé d’homicide volontaire. La mort de celui-ci a été ainsi requalifiée en «meurtre», avec l’inculpation de trois autres policiers.

Nouveau rebondissement le 3 juin dans l’affaire George Floyd, mort le 25 mai après une interpellation musclée à Minneapolis (Minnesota), provoquant une vague de manifestations aux Etats-Unis et dans plusieurs villes dans le monde pour dénoncer un racisme de la police contre les Noirs.

Le procureur enquêtant sur cette mort a requalifié les faits en «homicide volontaire», inculpant de «meurtre non prémédité» le policier Derek Chauvin qui a asphyxié l’Afro-Américain, et de «complicité» les trois autres agents présents, a annoncé le 3 juin la sénatrice locale Amy Klobuchar.

La famille de la victime, décédée le 25 mai, s’est félicitée de l’aggravation de ces poursuites via un communiqué transmis par son avocat, Ben Crump. «C’est un pas important sur la voie de la justice», a-t-elle commenté.

L’agent Derek Chauvin encourt une peine maximale de 40 années de réclusion, selon l’acte d’inculpation enregistré au tribunal. Le 1er juin, l’autopsie du corps de George Floyd avait révélé que son décès était lié à la pression exercée sur son cou par la police, évoquant un «homicide» par «asphyxie mécanique».

Selon une vidéo du drame, qui a depuis fait le tour du monde, l’agent de police Derek Chauvin l’a maintenu plaqué au sol, avec un genou sur son cou pendant près de neuf minutes. Ce policier de 44 ans a été licencié.

Par RT France

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici