lundi, 20 mai 2024 09:35

Menace de diffusion de videos obscènes, l’homme d’affaires Abdoulaye Thiam fait arrêter son ex fiancée

Les plus lus

Gambie
Atlanticactu / Banjul / Dakar / Amsatu Barrow
L’affaire qui avait retenu l’haleine des Peoples en Gambie il y’a quelques années, refait surface avec l’arrestation de l’ex fiancée de l’homme d’affaires sénégalais Abdoulaye THIAM. Aisha FATTY qui s’est finalement mariée à un autre sénégalais, a été arrêtée le weekend dernier au poste frontalier de Karang alors qu’elle se rendait à Dakar. Après son audition, elle a été déférée au Parquet et placée sous mandat de dépôt.
En bisbilles avec son ex fiancé Abdoulaye THIAM avec une procédure pendante devant les tribunaux, Aisha FATTY accompagnée de son époux, a été interpellée par les policiers de la Dpaf de Karang, suite à un signalement de la Brigade Spéciale de la Cybersécurité qui exécutait un sois-transmis du Procureur de la République de Dakar. A l’issue de son face à face avec les limiers, Aisha FATTY doit comparaitre vendredi prochain devant le Tribunal de Grande Instance de Dakar.
Selon époux, « Aisha a été conduite manu militari sur la capitale sénégalaise par des éléments de la « Cyber » dépêchés à la frontière, distante de quelques 200 kilomètres, au motif qu’elle est soupçonnée de vouloir utiliser des photos nues de son ex-fiancé Abdoulaye THIAM pour le faire chanter. Pourtant elle est dans une longue bataille juridique contre M. THIAM depuis la fin de leur relation«.
Plusieurs Gambiens ont réagi à cette arrestation au Sénégal que certains ont qualifiée d' »enlèvement ». Le journaliste gambien basé aux États-Unis, Omar Wally, a déclaré : « la décision prise par la policé des frontières sénégalaises n’était pas appropriée, Car, « Si Aisha avait commis un crime, la police sénégalaise aurait pu collaborer avec ses homologues gambiens et obtenir une extradition de Aisha. La Gambie et le Sénégal ont plusieurs accords juridiques qui permettent à chaque pays de poursuivre les personnes d’intérêt de l’autre côté de la frontière.«
Dans le même registre,  Fatoumatta Samateh a ajouté : « Tout d’abord, qui a informé Abdoulaye THIAM de la visite d’Aisha FATTY au Sénégal ? Deuxièmement, si l’affaire est déjà devant le tribunal, pourquoi l’arrêter ? Cela n’interfère-t-il pas avec une procédure régulière ? Si la nouvelle de son arrestation est vraie, j’espère que les Gambiens se lèveront et se battront pour les leurs.«

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents