Mauritanie : Le Président Aziz décrète une élection à un tour

La sortie du Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz déclarant qu’il n’ y aura pas de second tour à la présidentielle de 2019, réveille les vieux démons dans ce pays où personne ne pouvait se permettre de miser sur une élection sans l’actuel chef d’état. L’argument du président Aziz est très simple, « il est inacceptable qu’il y ait un second tour ».

Dans un discours prononcé à l’occasion du meeting d’ouverture de la campagne de son candidat et alter égo, Mohamed Ahmed Ghazouani, Ould Abdel Aziz a insisté qu’il n’ y aura qu’un seul tour rappelant à l’occasion les réalisations entreprises au cours de ses dix ans de pouvoir au profit du peuple mauritanien.

Selon lui, il est impensable de laisser ces acquis à quelqu’un d’autre. Ould Abdel Aziz a aussi déclaré que s’il n’était pas convaincu de Mohamed Ould Ghazouani, il n’aurait pas participé avec lui au lancement de sa campagne pour exhorter les électeurs à voter en sa faveur. Une réponse à peine voilée aux rumeurs persistantes qui circulent depuis quelques jours selon lesquelles, la première dame Marième Mint Ahmed Alias Tekeiber serait avec d’autres proches de la famille dans la perspective de soutenir la candidature de l’ancien premier ministre Sidi Mohamed Ould Boubacar. Ould Abdel Aziz a qualifié Ould Ghazouani de candidat de l’avenir, de la sécurité et de la fidélité. Selon lui, Ould Ghazouani est le meilleur choix et aucun retour au passé ne sera pas accepté. Par qui ? Comment ? Aussi a-t-il continué: ‘’pas question de remettre le pays à ceux qui prônent la division et la haine’’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici