dimanche, 2 juin 2024 03:41

Manifestation pour la démocratie, plusieurs Activistes violentés et arrêtés à Bissau

Les plus lus

Guinée
Atlanticactu / Bissau / Maimuna Djalò
Malgré les alertes sur les dérives du régime du « général » Umaru Embalò depuis son arrivée au pouvoir en 2020, les exactions perpétrées contre les journalistes, les opposants et Activistes continuent de plus belle, au point que plusieurs personnes ont préféré trouver asile au Portugal. Samedi dernier, au moins cinq jeunes ont été arrêtés tôt le matin, à Bissau, lors d’une marche de protestation contre le régime dictatorial.
Des hommes armés sous le commandement du Ministère de l’intérieur ont dispersé et arrêté des dizaines de manifestants, dont des dirigeants de l’organisation de promotion de la marche pacifique, dont le but était d’exiger le rétablissement de l’état de droit et de la démocratie et contre les prix élevés des produits alimentaires.
La manifestation qui a débuté dans la « deuxième phase » du carrefour du quartier Quelelé et avec la résistance de la population qui s’est jointe à la protestation, a culminé avec les violences suivies des arrestations de personnes qui n’étaient même pas impliquées dans la marche. Pendant et avant la manifestation il y a eu de fortes agressions contre la population et les manifestants par des éléments envoyés par le ministère de l’intérieur.
En réponse au comportement « impassif » des forces de sécurité, qui ont arrêté le coordinateur du « Frente Populaire », Armando Lona, le Réseau des défenseurs des droits de l’homme en Guinée-Bissau, condamne l’action qu’il juge abusive par le ministère de l’Intérieur en repoussant la manifestation et a exigé sa libération immédiate et sans condition de tous les détenus.
Selon la communication de Vitorino Indeque, l’organisation a attiré l’attention du président de la République et du premier ministre pour qu’ils assument leurs responsabilités et a blâmé le ministre de l’intérieur et le secrétaire d’État également responsables des violences physiques infligées aux promoteurs de la manifestation.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents