lundi, 27 mai 2024 19:44

MALI : Le référendum prévu le 16 Mars est reporté par les autorités

Les plus lus

Mali
Atlanticactu Bamako Kader Koulibaly
Prévu pour le 19 Mars prochain, le référendum constitutionnel a été reporté par le gouvernement qui assure qu’il respecterait ses engagements quant à un retour des civils à la tête du pays en 2024.
« La date du référendum prévu le 19 mars 2023 (…) connaîtra un léger report », a déclaré dans un communiqué lu devant la presse le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement. Il n’a pas précisé de nouvelle échéance.
Le report de ce référendum ne faisait plus guère de doute pour personne depuis quelque temps. Mais son officialisation aura attendu neuf jours avant le terme de la part des colonels qui ont pris en 2020 par la force la direction de ce pays confronté au jihadisme et plongé depuis 2012 dans une profonde crise multiforme.
Quasiment aucune disposition n’a été prise sur le terrain pour la tenue de ce référendum. Le projet de Constitution présenté comme final n’a été remis au chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, que le 27 février.
Avec ce report, les militaires manquent à la première échéance d’un calendrier de consultations et de réformes qu’ils ont eux-mêmes communiqué et qui doit aboutir à des élections en février 2024 en vue d’un retour des civils aux affaires. Le référendum est la première étape censée être validée par le vote. 
Le colonel Maïga a minimisé la portée de ce contretemps. « Le chronogramme est un outil de planification », a-t-il déclaré devant la journalistes. « La date butoir reste la date que nous avons pu négocier avec la Cédéao (la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) et le chef de l’Etat tient fermement au respect de cette date » de 2024, a-t-il dit.
Le calendrier élaboré par la junte et l’engagement pris par elle de céder la place en mars 2024 après des élections en février avaient convaincu la Cédéao en juillet 2022 de lever un lourd régime de sanctions commerciales et financières infligé au Mali, pays pauvre et enclavé, en proie au marasme économique en plus de l’insécurité.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents