lundi, 24 juin 2024 05:33

Les forces russes continuent d’avancer « dans toutes les directions » alors que Kiev refuse d’engager des pourparlers

Les plus lus

Les forces russes ont reçu l’ordre de reprendre leur avancée en Ukraine « dans toutes les directions » après le refus de Kiev de tenir des négociations, a déclaré samedi le ministère russe de la Défense.
Toutes les unités ont reçu pour instruction de monter une offensive conformément au plan d’opération, a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense, Igor Konachenkov, lors d’un briefing samedi.
Le président russe Vladimir Poutine avait ordonné vendredi l’arrêt des opérations militaires en raison des négociations attendues avec les dirigeants ukrainiens, selon les médias locaux citant le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.
La partie ukrainienne a indiqué que Kiev refusait de négocier avec Moscou car les conditions proposées étaient « inacceptables » et constituaient « une tentative de forcer le pays à se rendre ».
Les troupes parties de Lougansk ont avancé jusqu’à 46km et capturé les localités de Schastia et Muratovo, tandis que celles de Donetsk ont avancé de 10km supplémentaires de la ligne de front, selon le ministère.
Le ministère a également affirmé samedi que les forces aéroportées russes protégeaient la centrale nucléaire de Tchernobyl conjointement avec la Garde nationale ukrainienne, selon les médias locaux.
Par ailleurs, le vice-président du Conseil de sécurité de la Russie, Dmitri Medvedev, a déclaré samedi que les sanctions actuelles contre la Russie pourraient être une raison de revoir les relations avec tous les Etats qui les ont imposées.
M. Medvedev a dit que cela constituait une raison de mettre fin à tout dialogue avec l’Occident concernant la stabilité stratégique, et a promis que les sanctions ne changeraient pas la décision de Moscou de mener l’opération militaire en cours et de protéger le Donbass.
Il a également noté que la Russie pourrait répondre de manière symétrique aux mesures prises contre les citoyens et les entreprises russes à l’étranger, notamment en saisissant les fonds des étrangers et des entreprises étrangères en Russie.
En outre, les autorités aéronautiques russes ont averti qu’il y aurait une « réponse en miroir » aux mesures actuellement menées par les pays qui choisissent d’interdire les vols des avions russes. Moscou a juré de fermer son espace aérien en représailles.
Lors d’un appel téléphonique avec son homologue turc, Mevlut Cavusoglu, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que Moscou était prêt à négocier avec « toutes les forces constructives » pour résoudre la crise ukrainienne.
En revanche, l’état-major général des forces armées ukrainiennes a affirmé samedi sur Facebook que le siège de Kiev était le principal objectif de l’offensive russe contre l’Ukraine.
Il a estimé que la Russie prévoyait d’encercler et de bloquer Kiev pour « démilitariser » l’Ukraine et forcer les dirigeants ukrainiens à changer de cap politique à des conditions imposées par Moscou. 
Avec Xinhua

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents