lundi, 20 mai 2024 08:32

Le Burkina Faso organise un 2e vol spécial pour le rapatriement de ses ressortissants en Tunisie

Les plus lus

Burkina Faso
Atlanticactu/ Ouagadougou/ Didier Tapsoba
D’après un communiqué publié par l’ambassade du Burkina Faso à Tunis, le second vol spécial destiné au rapatriement des ressortissants d’origine burkinabè, est fixé pour le 14 mars. 
L’ambassade du Burkina Faso à Tunis a appelé ses ressortissants résidant en Tunisie et qui souhaitent retourner dans leur pays, à se rendre dans les locaux de l’ambassade.
C’est ce qui ressort d’un communiqué publié, dimanche, par l’ambassade burkinabè, indiquant que  »les personnes inscrites sont convoquées dans la nuit de ce mercredi 14 mars dans les locaux de la représentation diplomatique.
Le chef de l’Etat tunisien, avait annoncé, dans un communiqué publié le 21 février, que « des mesures urgentes » étaient nécessaires « contre l’immigration clandestine de ressortissants d’Afrique subsaharienne », dénonçant notamment la présence de « hordes de migrants clandestins » en Tunisie, dont la venue relevait, selon lui, d’une « entreprise criminelle ourdie à l’orée de ce siècle pour changer la composition démographique de la Tunisie ».
Des propos qui ont suscité une vague d’indignation générale en Tunisie et dans la région, ainsi que des répercussions économiques, à savoir le blocage des marchandises tunisiennes dans certains ports Africains, l’annulation de commandes et même de marchés, des campagnes de boycott des produits tunisiens dans certains pays africains, la réorientation des malades vers d’autres destinations, le retour de dizaines d’étudiants, pourtant en situation régulière, dans leurs pays et l’annulation de voyage de plusieurs hommes d’affaires subsahariens.
La Présidence tunisienne a exprimé son rejet des accusations de « racisme » portées à son encontre, annonçant une série de mesures en faveur des migrants, telles que la prolongation des attestations de résidence de trois à six mois, la facilitation des opérations de retour volontaire des migrants subsahariens en situation irrégulière et leur exemption des pénalités ou encore le renforcement de l’assistance sanitaire et sociale.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents