L’AIBD renoue avec le ballet des vols à l’arrivée et au départ du Sénégal

©atlanticactu.com  —  L’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) a renoué mercredi avec le ballet des compagnies aériennes à l’arrivée et au départ du Sénégal. Pour la première fois depuis le 20 mars dernier, l’espace aérien sénégalais est rouvert au reste du monde, du moins aux pays qui ne ferment pas leurs portes aux ressortissants sénégalais.
 
Réciprocité oblige, mercredi, les premières avions de différentes compagnies aériennes dont ceux du pavillon national Air Sénégal (en direction de Roissy Charles de Gaulle), ont décollé du tarmac de Diass ou y ont atterri. Seulement ce n’est pas sans observation des voyageurs et des compagnies aériennes de certaines règles fixées par le ministère sénégalais du Tourisme et des Transports aériens, informe le journal Le Soleil dans son édition du jour.
Après la circulaire fixant les dispositions générales à mettre en œuvre par les exploitants d’aéroports, les usagers, le personnel et les passagers pour réduire les risques de propagation et de contamination du nouveau coronavirus dans l’environnement du transport aérien, le ministère en charge des transports aériens a publié une autre qui précise les conditions de trafic par les compagnies aériennes autorisées à desservir le Sénégal, précise le quotidien gouvernemental.
La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici