dimanche, 28 novembre 2021 02:44

L’Afrique En Un Clic

Les plus lus

NIGER

Niger : l’armée américaine ouvre une nouvelle base aérienne à Agadez

L’US Air Force vient de lancer les opérations sur la nouvelle base aérienne 201 située à Agadez, dans le nord du Niger, a appris Niamey et les 2jours.

C’est une véritable forteresse destinée à combattre les groupes terroristes actifs dans la région, à l’aide de drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) de type MQ-9 Reaper ainsi que des avions légers ISR (Intelligence, Surveillance, Reconnaissance).

« La base aérienne 201 offre au Niger et aux Etats-Unis des capacités incroyables dans une des régions les plus difficiles du monde. Cette piste à utilisation commune permet de mieux répondre aux exigences de sécurité régionale et offre un accès stratégique et de la flexibilité », s’est félicité le général Jeff Harrigian (photo), commandant de l’US Air Force pour l’Afrique.

A travers le 323e Escadron expéditionnaire de reconnaissance, l’US Air Force met en œuvre des drones MQ-9 Reaper depuis la base 101 de Niamey. Ce matériel sera redéployé vers la nouvelle base d’Agadez.

MALI

Mali : une ligne de crédit de 30 millions d’euros de la BAD pour la BDM SA

Au Mali, une convention signée la semaine dernière avec la Banque africaine de développement (BAD), permet à la Banque pour le développement du Mali (BDM SA) de bénéficier d’une ligne de crédit de 30 millions d’euros (19,7 milliards FCFA).

Cette facilité, approuvée par l’institution panafricaine en octobre 2018, servira à la Banque malienne, élue meilleure banque de l’Afrique de l’Ouest de l’année 2018 aux African Banker Awards, à financer sur le long terme sa clientèle.

Les fonds permettront à la Banque présente dans quatre autres pays, notamment la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau et la France, de poursuivre son programme à moyen terme 2018-2020. En perspectives, l’augmentation du financement des grandes entreprises, le soutien au financement de la campagne cotonnière, l’internationalisation de la Banque et des services en direction des Maliens résidant à l’étranger, le développement du financement des PME/PMI et des particuliers, sa modernisation, l’amélioration de la qualité de ses services à la clientèle et la consolidation de sa structure financière.

Précisément, près de 85 % des fonds, soit 17 milliards de FCFA seront injectés dans les secteurs de l’agriculture et de l’agrobusiness, tandis que 15% sont destinés aux femmes entrepreneures.

GHANA

Le Ghana lance la 2e étape des travaux d’expansion de l’aéroport international de Tamale

Le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a présidé le jeudi 15 août 2019, la cérémonie de démarrage de la phase II du chantier d’extension de l’aéroport international de Tamale, dont la livraison est prévue dans 30 mois.

« Les entrepreneurs doivent livrer le projet dans les délais impartis pour éviter tout dépassement de coût. Une indemnisation a été versée à toutes les personnes affectées par ce projet. Nous prévoyons donc une évolution normale du chantier », a-t-il indiqué.

D’un coût d’environ 70 millions de dollars, les travaux sur le principal aéroport du nord du Ghana, prévoient la construction d’un terminal aéroportuaire modulaire, d’environ 5 000 m2, qui pourra être étendu.

Le chantier comprend par ailleurs l’aménagement d’une installation de 1 000 m2 dédiée au Hadj, ainsi que la construction d’un cargo village. Des infrastructures d’approvisionnement en eau, électricité et d’assainissement boucleront cette phase II qui bénéficie d’un prêt de 56 millions de dollars du gouvernement britannique.

Avec ses 200 000 passagers par an, l’aéroport de Tamale est la troisième plateforme aéroportuaire du Ghana. Elle est exploitée par Ghana Airport Company Limited (GACL). La première phase des travaux, achevée en 2016, avait mobilisé 130 millions de dollars.

CAMEROUN

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

Dans le cadre de ses activités de sécurité publique renforcée par l’usage des technologies de l’information et de la communication, la police camerounaise vient de se doter d’un centre national de commandement de vidéosurveillance. L’infrastructure, fruit de la collaboration entre Cameroon Telecommunications (Camtel), l’opérateur historique national, et Huawei, a été officiellement inaugurée le 22 août 2019 par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute.

Situé au nouveau quartier administratif, à Etoudi (Yaoundé), l’investissement qui occupe deux étages, sur une superficie de 800 m2, collectera et traitera les images en temps réels de 2 000 caméras de vidéosurveillance soutenues par 65 antennes relais, déjà déployées à Yaoundé, Douala, Buea, Limbe, Kousseri, Waza, Garoua-Boulai, Bafoussam, Garoua et Kyé-Ossi.

Bientôt, ce seront les images d’un total de 7000 caméras de vidéosurveillance déployées à travers tout le Cameroun que le centre national de commandement de vidéosurveillance pourra collecter.

En effet, il est prévu l’installation de caméras (dans les villes de Bertoua, Ngaoundéré, Bamenda, Ebolowa, Kribi, Amchidé, Fotokol, Kenzou et sur certains sites et points sensibles) qui seront reliées, selon le chef du gouvernement, aux futurs 17 centres régionaux et locaux de commandement et de contrôle de la vidéosurveillance.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents