La Corée du Nord refuse de dialoguer à nouveau avec les Etats-Unis

La Corée du Nord refuse de tenir un nouveau dialogue avec les Etats-Unis. Mardi, les responsables du pays ont également critiqué leur voisin du Sud et les ont accusés d’ingérence dans leurs affaires.
Dans une déclaration publiée par l’agence centrale coréenne de presse d’État, Kwon Jong Gun, le directeur général des affaires américaines au ministère des Affaires étrangères a déclaré, « de manière explicite, nous n’avons aucune intention de nous retrouver face à face avec les États-Unis ». La déclaration coïncide avec la visite du porte-parole américain de la Corée du Nord, Stephen Biegun, qui doit arriver à Séoul.
« Notre position était aussi claire que le jour pour être facilement comprise par le sud, en utilisant la même langue que nous », a déclaré Kwon. Il ajoute que « néanmoins, des pourparlers si absurdes qu’il n’y a eu aucun changement dans leurs efforts pour arbitrer un sommet RPDC-États-Unis, sont entendu sans cesse du Sud. Ils semblent avoir une mauvaise oreille ou sont guidés par l’habitude de toujours parler en leur faveur. »
« L’ironie est que le Sud, qui ne parvient pas à gérer ses propres affaires, est sorti pour offrir un coup de main prétendument pour résoudre les relations entre la RPDC et les États-Unis, qui deviennent de plus en plus compliquées », a-t-il ajouté. Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, et le président américain, Donald Trump, ont tenu deux sommets, depuis 2018, l’un à Singapour et l’autre au Vietnam, pour discuter de la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Trump a également rencontré Kim le long de la frontière inter-coréenne.
ATLANTICACTU/BWTV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici