dimanche, 14 avril 2024 04:17

« Il faut que la tranquillité et la sécurité de la population soient assurées », précise Sidiki KABA

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Dakar/ Khadim Mbodj 
Visé dans une plainte par des députés de la coalition Yewwi Askanwi, le ministre des Forces Armées n’a pas tardé à réagir. Pour Sidiki Kaba, apportant une réponse sur la répression dénoncée par Guy Marius SAGNA, Abass FALL, etc, «Le Président Macky SALL l’a dit et réitéré, il faut que la tranquillité et la sécurité de la population soient assurées»
Les députés de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) ont annoncé une série de plaintes pour, entre autres griefs, tentative d’empoisonnement et d’assassinat d’Ousmane Sonko, son avocat Me Ciré Clédor LY et leur collègue Guy Marius Sagna.
Abass Fall et Cie visent le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, celui des Forces armées, le Haut commandant de la gendarmerie nationale, le Directeur général de la police nationale, x, et leurs complices. Interpellé sur la question, en marge de la cérémonie de distribution de denrées alimentaires à l’intention des Imams et délégués de quartier, à Tambacounda, le ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba, a martelé “que le Sénégal est un État de droit” où “il n’est pas possible de commanditer un crime ou un assassinat et s’étonner que les forces de l’ordre viennent rétablir l’ordre.”
Repris par LeQuotidien, il ajoute : “dans tous les pays du monde, lorsqu’il y a une manifestation pacifique, on l’organise et puis chacun rentre chez soi.” Mais, enchaîne-t-il, “lorsque des gens utilisent des objets qui s’apparentent à des armes pour s’en prendre à d’honnêtes citoyens et commettre des crimes, il va de soi que les forces de l’ordre, à qui il revient la charge de veiller sur la sécurité, se lèvent pour rétablir la tranquillité de la population.”
Le ministre de poursuivre : “C’est normal que justice soit faite. Le Président (Macky Sall) l’a dit et réitéré, il faut que la tranquillité et la sécurité de la population soient assurées. Et c’est ce à quoi nous nous attelons. Nous ferons en sorte que les droits de chaque individu soient respectés”. Selon le journal, il attend que la plainte lui soit notifiée.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents