mardi, 23 juillet 2024 08:10

Guinée : recherchés à Conakry, Cellou Dalein Diallo et d’autres opposants reçus par le « général » du Gabu à Bissau

Les plus lus

Guinée

Atlanticactu / Conakry / Mamady Condé


L’opposant guinéen n’est pas décidé à fouler le sol national depuis qu’il a quitté le pays en pleine opération de reddition des comptes entreprise par le Colonel Mamady Doumbouya. Cellou Dalein DIALLO qui réside actuellement entre Dakar et l’Europe, refuse de déférer à la convocation de la CRIEF depuis plusieurs mois. Mais, selon le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) qui l’annonce dans une publication faite sur sa page Facebook, une partie des acteurs sociopolitiques dont Cellou Dalein DIALLO, absents du dialogue dit inclusif, a été reçue à Bissau par le « général » Umaru Sissoko Embalo à Bissau.
Une semaine après la remise officielle au président de la transition du rapport du dialogue dit  »inclusif » organisé par les facilitatrices, l’opposant Cellou Dalein DIALLO devenu invisible à Conakry, a été aperçu à Bissau. Selon un post du FNDC devenu viral sur les réseaux, Umaru Embalò  « a reçu ce 26 décembre 2022 à Bissau une délégation guinéenne d’acteurs de la société civile et des partis politiques n’ayant pas pris part au dialogue interguinéen qui a été clôturé récemment à Conakry. »
Sur les photos illustrant la publication, on voit le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée et président de l’ANAD, Cellou Dalein Diallo. Avec l’ancien premier ministre, aux côté de l’hôte de la rencontre, Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’union des forces républicaines (UFR) dont le parti est membre du FNDC politique. Également Sekou Koundouno, chargé de stratégie au FNDC.
« Cette rencontre de haut niveau (…) a été organisée à l’initiative du « général » Umaru  Sissoco Embaló qui entreprend une série de consultations à l’effet de mieux prendre la mesure des divergences qui existent entre ces entités et les autorités guinéennes dans le but de préparer le dialogue inclusif décidé par la conférence des chefs d’état et de gouvernement de la CEDEAO lors de son sommet du 04 décembre dernier à Abuja au Nigeria », explique le FNDC.
Et d’ajouter que les points abordés sont « la situation sociopolitique de la Guinée; le point de vue de la société civile guinéenne sur le processus de transition en Guinée; et l’implication du Président de la République de Guinée-Bissau pour la réussite de la transition en Guinée. »
En attendant de savoir s’il s’agit d’une initiative du  « général » Embalo à titre personnel ou pour le compte de la CEDEAO, le facilitateur de la crise guinéenne, Thomas Yayi Boni, bien qu’annonce à la cérémonie de remise du rapport du dialogue inclusif à Conakry n’y avait pas pris part.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents