vendredi, 1 mars 2024 01:11

Guinée Bissau : Tentative de museler la presse, les Journalistes se braquent contre le “Général” Umaru Embalo

Les plus lus

Guinée 
Atlanticactu / Bissau /Mensoa / Maïmuna Djalô 
Non content d’avoir dissout illégalement l’Assemblee Nationale Populaire et ordonné la répression des députés qui voulaient reprendre la session ordinaire, le “général du Gaabu” s’en prend à nouveau à la presse. Umaru Embalo compte museler la presse qui se fait l’écho de ses dérives depuis 2020.
 Après les attaques contre des organes de presse comme Capital Fm, le kidnapping du Journaliste Aly Sylva, le Syndicat des journalistes dénonce la tentative de faire taire les médias en menaçant d’interdire aux radios et télés de donner la parole aux Analystes et Chroniqueurs. 
Le Syndicat des journalistes accuse le président de Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló, de réduire au silence les médias du pays. Le Général du Gaabu a menacé mardi de mettre fin à ses commentaires sur la situation politique à Bissau, en faisant référence à RTP África, et a accusé les journalistes d’être « de l’opposition ».
La présidente du Syndicat des journalistes et techniciens de la communication sociale de Guinée-Bissau (SINJOTECS), Indira Correia Baldé, a exigé que le président repense sa manière de communiquer avec la presse. « Ce n’est un secret pour personne : il n’y a pas de liberté de la presse en Guinée-Bissau. Le président de la République cherche à tout prix à intimider les journalistes”, a-t-il souligné.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents