jeudi, 1 décembre 2022 02:58

France : Refusé en Italie, l’Ocean Viking accoste à Toulon avec 230 migrants à bord, une première

Les plus lus

Un navire humanitaire transportant environ 230 migrants sauvés en mer a amarré vendredi dans le port français de Toulon après avoir été rejeté par l’Italie. Cette affaire est à l’origine de la guerre des mots sur le sort de ces migrants entre les deux voisins de l’Union européenne. Après trois semaines d’errance à la recherche, vaine, d’un port sûr en Italie, l’Ocean Viking est arrivé à quai en France vers 08H50. Il s’agit du premier débarquement en France d’un navire ambulance portant secours aux migrants en Méditerranée. Une première en France qui suscite de vives tensions avec l’Italie et déclenche un nouveau débat sur le sujet de l’immigration.
Le navire a accosté dans un port militaire de Toulon avec des migrants, dont des dizaines d’enfants, sauvés de la Méditerranée en octobre. Le gouvernement français avait convenu jeudi d’accueillir le navire de l’ONG Ocean Viking, tout en critiquant vivement le gouvernement de Rome qui déclarait qu’il suspendrait les procédures d’accueil de 3 000 migrants déjà arrivés en Italie.
L’immigration étant une question sensible dans les deux pays, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a qualifié jeudi l’interdiction par le gouvernement italien de droite du navire caritatif – qui était bloqué au large de la Sicile depuis des jours – de “répréhensible” et “d’égoïste”, selon Reuters.
SOS Méditerranée a dit éprouver «un soulagement teinté d’amertume». «Les rescapés ont vécu un véritable calvaire», a indiqué la directrice de l’ONG, Sophie Beau. Quatre des 234 migrants que comptait le navire ont dû être évacués jeudi vers la Corse, dont trois pour raisons médicales.
Répondant aux critiques de Paris, la nouvelle Première ministre italienne, Giorgia Meloni a qualifié vendredi la réaction de Paris « d’incompréhensible et injustifiée »,  ajoutant que l’Italie ne pouvait pas être la seule destination des migrants en provenance d’Afrique.
Accusé par l’opposition d’extrême droite française d’être indulgent en matière d’immigration, le gouvernement centriste du président Emmanuel Macron tient à empêcher l’arrivée du navire d’alimenter de nouvelles critiques de la politique d’ Emmanuel Macron obligé de louvoyer avec une Assemblée nationale acquise à l’opposition.
Le préfet de la région du Var, Evence Richard, a indiqué que près de 600 agents publics avaient été mobilisés pour l’arrivée des migrants, qui seraient envoyés dans un site de rétention à proximité où ils seraient pris en charge et leurs demandes d’asile examinées.

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités