Fournitures de médicaments : Paris ferme le robinet au Sénégal

La décision a été prise par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qui interdit toute exportation de médicaments de coronavirus et spécialités d’anesthésie-réanimation et de médecine d’urgence. C’est la peur sur la santé des malades du Covid-19 au Sénégal qui craint. La France a décidé de ne plus fournir de médicaments au Sénégal, même s’il épuise son stock.

La décision a été prise par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qui interdit toute exportation de médicaments de coronavirus et spécialités d’anesthésie-réanimation et de médecine d’urgence.

Selon le journal L’Observateur qui donne la nouvelle dans sa livraison de ce samedi, ce sont au total 39 médicaments qui sont visés par l’interdiction de la France d’exporter des médicaments.

La directrice générale adjointe de l’ANSM, Docteur Christelle Ratignier-Carbonneil, a adressé une lettre aux pharmaciens grossistes répartiteurs du Sénégal pour les informer de cette décision avalisée par Emmanuel Macron.

La France évoque l’article L-5111-4 du Code de la santé publique «afin d’éviter toute rupture d’approvisionnement préjudiciable à l’organisation des soins et susceptible de mettre directement en jeu la vie des patients concernés».

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici