Cos Petro Gaz : invités par le Président Macky Sall à rejoindre la structure, Abdourahme Sow du COS M23 avertit, «nous n’accepterons pas d’être de simples faire-valoir»

Présidant, mardi 2 juillet dernier, un atelier sur la mise en œuvre de la loi sur le contenu local dans le secteur du pétrole et du gaz, le Chef de l’Etat a déclaré que le Cos/petro-gaz est élargi à la Cociété civile et à l’Opposition. Il a même invité le ministre en charge du Pétrole d’étudier avec ces entités, la désignation de leurs représentants. Une décision à saluer, si l’on en croit certains qui voient en cela une volonté de transparence dans la gestion des ressources naturelles du Sénégal.

Cela dit, pour certains, et c’est d’ailleurs le cas du Coordonnateur de la Commission d’orientations et de stratégie (Cos/M23), «il ne suffit pas tout simplement, d’appeler». «Il y a toute une démarche à respecter. Nous n’accepterons pas d’être de simples faire-valoir. Nous, au sein de la Plateforme «Aar li nu bokk», avons des idées à défendre. Et la transparence et la renégociation des contrats pétroliers en font partie. Il faut que le président Macky Sall nous dise comment y prendre part, en nous envoyant les Termes de référence (Tdr)».

Abdourahmane Sow d’ajouter que les représentants de la Société civile et de l’Opposition désignés auront pour mission de défendre, au sein du Comité, les intérêts des Sénégalais. «Nous ne sommes pas des laudateurs, encore moins des béni oui-oui. Dans le cadre de «Aar li nu bokk», nous prônons la transparence dans la gestion des ressources extractives». Si, après décision de justice, «il y a lieu de renégocier les contrats, nous nous battrons pour que cela se fasse, pour éviter la perte de plusieurs milliards».

Interpellé par Actusen.sn sur la sortie du, Secrétaire permanent adjoint du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-petrogaz) qui soutient qu’il n’y aura pas de renégociation, Abdourahmane Sow estime que ces propos de Mamadou Fall Kane sont contraires aux déclarations du président Macky Sall lors de la campagne électorale. «Cette déclaration de Mamadou Fall Kane va à l’encontre de la promesse de Macky Sall durant la campagne électorale. Il disait que les contrats seront renégociés. Etaient-ce de simples promesses de campagne ?, la question garde son pesant d’or», conclut-il.

Source Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici