jeudi, 1 décembre 2022 02:32

Casamance : Accrochages entre militaires et éléments du MFDC dans le Nord de Bignona

Les plus lus

L’espoir suscité par l’opération militaire de grande envergure déclenchée par les Jambars après des affrontements en février dernier, qui ont causé la mort de 04 soldats ainsi que 07 retenus en otage par les rebelles du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC), n’aura été que de courte durée. L’armée sénégalaise et le mouvement séparatiste ont repris les hostilités. Des combats intenses ont repris en Casamance mais du côté de la frontière gambienne.
Depuis le mercredi 23 novembre, le crépitement des armes a repris dans une partie de la région méridionale. De violents combats ont opposé l’armée et des hommes armés supposés appartenir au MFDC. L’accrochage a éclaté à proximité du village de Diaboudior dans la commune de Oulampane alors que les Jambars menaient des opérations de destruction de champs de chanvre indien dans le nord Sindian, selon des sources sécuritaires.
Des tirs d’armes ont été enregistrés pendant plusieurs heures, occasionnant une montée de la peur et de l’inquiétude des populations qui, il y’a quelques mois, avaient migré vers la Gambie pour échapper aux dégâts collatéraux des affrontements entre les éléments de Salif SADIO et les militaires sénégalais.
Rose DIEDHIOU

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités