mardi, 27 juillet 2021 04:20

Benin : L’ancien Président Yayi Boni autorisé à quitter le pays pour raisons sanitaires

Les plus lus

Le départ de Boni Yayi a eu lieu à la faveur de la levée du siège de la police béninoise autour de sa résidence. Un blocus en vigueur depuis les événements meurtriers des 1er et 2 mai dans le quartier de Cadjehoun où vit l’ex-président, incidents qui avaient éclaté au terme d’un scrutin législatif controversé qui a exclu toute l’opposition béninoise.

Le blocus a été levé progressivement dans la nuit, puis totalement depuis ce samedi matin 22 juin, ce qui a permis au président de quitter le pays, comme l’explique Nourénou Atchadé, le porte-parole du FCBE,le parti de l’ancien président Boni Yayi. L’ancien président béninois Boni Yayi a quitté le Bénin pour se faire soigner. Selon le porte-parole de son parti, les modalités de son évacuation ont été facilitées par le Nigeria.

« Le président Boni Yayi a quitté le Bénin pour suivre ses soins. Son état de santé s’est considérablement dégradé. Il a quitté le Bénin aujourd’hui même. Il ne pouvait plus attendre, il ne pouvait plus perdre de temps au Bénin parce que sa santé méritait que les médecins les plus appropriés soient à son chevet. Donc, il est parti. Effectivement, il est parti sans s’expliquer devant la Justice. Il a dit lui-même que dès que sa santé le permettra, il le fera volontiers. Il ne se soustrait pas à la justice parce qu’il est un homme, il est un Béninois. Il ne se reproche absolument rien ».

Longtemps confiné dans son domicile à la suite des violences post électorales, l’ancien président pourra se faire soigner à l’extérieur

L’information a été confirmée à LNT par un proche de l’ex chef de l’Etat. Boni Yayi qui est souffrant selon son entourage pourra donc aller se faire soigner à l’extérieur. Il quitte momentanément le Bénin après plus d’un mois en résidence surveillée. Pour rappel, c’est au lendemain des violences meurtrières des 1er et 2 mai dernier, que la résidence de l’ex chef de l’Etat a été encerclée par les forces de l’ordre.

 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents

error: