jeudi, 7 juillet 2022 05:07

Banditisme : Après avoir semé la désolation à Mbour, le Gang de Niangua Niang tombe à Dakar

Les plus lus

Pendant des mois, les éléments de la bande à Niangua Niang ont semé la terreur dans le département de Mbour. Leur odyssée prendra fin dans la banlieue dakaroise où ils ont été arrêtés par les policiers du commissariat de Wakhinane Nimzatt. Opérant à bord de motos TMAX, ils sont soupçonnés d’avoir commis plusieurs vols au détriment de ressortissants chinois et indiens. Quatre parmi eux interpellés, trois autres en cavale.
Le département de Mbour a été, ces derniers mois, le théâtre d’attaques à main armée perpétrées d’abord dans les bureaux de la China Road and Bridge Corporation (CRBC) sis à Sindia et ensuite ceux de «Solance Industries», une usine de fabrication de batteries, gérée par des Indiens et logée à Sandiara. Dans les deux cas, des malfrats lourdement armés avaient battu et ligoté les gardiens de la China Road and Bridge Corporation et blessé des travailleurs chez les Indiens. D’importantes sommes d’argent ainsi que des ordinateurs avaient été également emportés, selon Le Témoin
Forts des informations transmises par le Commissariat central de Mbour sur l’agression commise par une bande de malfaiteurs à Mbour sur un ressortissant indien délesté de la somme de 19 millions de francs CFA, les redoutables enquêteurs de la Sûreté urbaine du commissariat central de Dakar ont rapidement remonté la filière. En effet, des premiers recoupements effectués par la Sûreté urbaine, il ressort que la même bande avait été identifiée auparavant dans des cas de vols à l’arrachée. Surtout que les suspects étaient localisés dans le secteur de Mbour, au moment de l’agression du ressortissant indien.
Poussant leurs investigations, les enquêteurs localisent, le 29 avril 2022 aux environs de 18h, deux membres de la bande à Wakhinane Nimzatt où ils ont été interpellés par leurs collègues du poste de police de la localité au cours d’un contrôle routier. Il s’agit de Mamadou Fall alias «Saer», 32 ans, se disant mécanicien et domicilié à la cité Gadaye et Moussa Touré alias «Ndiambé» 28 ans, ferrailleur et domicilié à Mbao. Le lieutenant chef du poste de police de Wakhinane-Nimzatt a alors procédé au placement en garde à vue des deux individus avant de les mettre à la disposition des éléments de la Sûreté urbaine qui se sont transportés immédiatement sur les lieux pour les conduire à leur siège. Confondus par les éléments de la réquisition ainsi que d’autres indices graves et concordants, les deux malfrats ont avoué leur participation à l’agression du ressortissant indien à Mbour. Le premier mis en cause, Mamadou Fall alias «Saer» reconnait ainsi avoir participé à cette agression à la suite d’une information délivrée par des comparses prénommés Nianga et Issa. En effet, après identification de la victime, ils se seraient rendus, armés, à Mbour à bord de leurs motos TMAX. A l’en croire, le pistolet utilisé par la bande aurait été détenu par une tierce personne surnommée «Zig». Ils ont ainsi opéré une surveillance sur les mouvements de la victime après quoi un membre de la bande répondant au surnom de «Lourd» serait passé à l’action pour lui arracher rapidement son sac avant de rejoindre ses acolytes à bord des motos TMAX pour regagner Dakar. Un modus operandi confirmé par son comparse Moussa Touré alias «Ndiambé» qui reconnait également avoir pris part à l’agression à l’issue de laquelle il a reçu 700.000 F CFA.
En ce qui concerne la composition de la bande, Moussa Touré renseigne que les autres membres étaient, outre Saer et lui, les prénommés Lourd, Zig, Sinou, Issa et Niangua. Les deux derniers cités seront, à leur tour, interpellés ce 02 mai 2022 par les enquêteurs qui les identifient comme Issa Ndiaye, né il y a 35 ans à Diourbel, commerçant et domicilié à Pikine Icotaf et Niangua Niang, né il y a 32 ans à Pikine, mécanicien domicilié à Pikine Guinaw Rail. Tous les deux ont reconnu à leur tour leur participation à l’agression à l’issue de laquelle ils ont reçu chacun un montant de 650.000F CFA.
Il faut noter que divers objets ont été saisis par devers les mis en cause qui ont été conduits à Mbour à l’issue des investigations. Il s’agit de 02 IPhone 13, 03 Samsung et 01 TECNO, une somme de sept cent mille (700.000) F CFA trouvée par devers le nommé Moussa Thiam alias «Ndiambé» et une somme de cent trente mille (130.000) F CFA trouvée sur le nommé Issa Ndiaye. Les deux motos TMAX qu’ils conduisaient au moment de leur forfait ont été également immobilisées par les limiers de la police qui poursuivent les investigations pour mettre la main sur le reste de la bande.
Encore une fois bravo aux hommes du Général de police Bocar Seydou Yague qui, devant le grand banditisme constaté ces dernières semaines apportent avec professionnalisme, des réponses promptes, efficaces et énergiques pour mettre hors d’état de nuire ces malfaiteurs et rassurer davantage les populations.

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents