mardi, 23 juillet 2024 08:03

Bande de Gaza : le Pape François exhorte les parties à « approuver immédiatement les propositions de paix et … »

Les plus lus

Palestine
Atlanticactu / Gaza / Vatican / Youssef Zyne
Le Pape a exprimé l’espoir d’une approbation immédiate des propositions de paix et de la libération des otages israéliens détenus à Gaza. Selon le Pape François, « J’exhorte la communauté internationale à agir d’urgence pour aider la population de Gaza » lors de la célébration de l’angélus ce dimanche.
Il a rappelé que la journée de samedi marquait le dixième anniversaire d’une prière pour la paix qu’il avait organisée dans les jardins du Vatican et à laquelle avaient assisté le président israélien de l’époque, Shimon Peres, et le président palestinien, Mahmoud Abbas.
« Cette rencontre avait montré qu’il est possible de se serrer la main et que pour faire la paix, il faut beaucoup plus de courage que pour faire la guerre », a-t-il déclaré.
Le Pape François a soutenu les efforts en faveur d’un cessez-le-feu dans la bande de Gaza et a exprimé son souhait que les deux parties acceptent rapidement une trêve, tout en reconnaissant que les négociations « ne sont pas faciles ».
Il a exprimé l’espoir d’une approbation immédiate des propositions de paix et de la libération des otages israéliens détenus à Gaza « dans l’intérêt des Palestiniens et des Israéliens ».
Israël poursuit son offensive brutale sur Gaza depuis le 7 octobre malgré une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU exigeant un cessez-le-feu immédiat.
Depuis, plus de 36 800 Palestiniens ont été tués à Gaza, pour la plupart des femmes et des enfants, et plus de 83 600 autres ont été blessés, selon les autorités locales.
Huit mois après le début de la guerre israélienne, de vastes étendues de Gaza sont en ruines au milieu d’un blocus paralysant, empêchant l’entrée de nourriture, d’eau potable et de médicaments.
Israël est accusé de génocide par la Cour internationale de Justice, dont le dernier arrêt a ordonné à Tel-Aviv de suspendre immédiatement ses opérations dans la ville de Rafah, où plus d’un million de Palestiniens avaient cherché refuge pour fuir la guerre avant son invasion le 6 mai.
* Traduit de l’arabe par Youssef Zyne

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents