vendredi, 1 mars 2024 02:22

Attrait à la barre pour injures publiques, Mame Gor Diazaka condamné à…..

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Rufisque/ Salif Ka
Le chanteur, Mame Ngor Mboup alias Mame Gor «Jazaka», a été condamné, hier, à deux mois de prison assortis du sursis pour injures publiques par la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Dakar. Par contre, il a été relaxé du délit de «menaces de mort» proférées à l’encontre de Hamidou Kandé, vigile de profession. Le juge, dans sa décision, a débouté la société Bisa et Kandé de leurs demandes de réparation des préjudices causés. Ces derniers, parties civiles dans cette affaire, avaient attrait à la barre le chanteur pour «injures publiques et menaces de mort».
A l’origine de leur différend, l’installation de leur structure dans le quartier du prévenu, situé dans le département de Rufisque. Une frange de la population s’y était opposée. Elle avait estimé que cette centrale à béton pollue leur environnement. Et qu’elle serait à l’origine de certaines maladies dont souffrent les riverains.
En soutien au promoteur de l’entreprise, un autre groupe s’est levé pour tenir, devant le portail de l’usine, un point de presse. Ce, aux fins d’éclairer sur l’importance de cet établissement en termes de création d’emplois. Mame Ngor «Jazaka» a voulu faire barrage. Ainsi, survient une altercation entre lui et le vigile, Hamidou Kane. A la barre, il avait réfuté les accusations. Son jugement a eu lieu, le 26 avril dernier, devant la chambre correctionnelle de Dakar.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents