vendredi, 3 février 2023 20:46

Assemblée Nationale : Vote pour la déchéance de Mimi TOURE, le PDS assume et s’explique

Les plus lus

Sénégal 
Atlanticactu / Dakar / Khadim Mbodj 
Quelques heures après le vote du bureau de l’assemblée nationale sur la déchéance du mandat de la députée et candidate à la présidentielle de 2024, le PDS membre du Groupe parlementaire Wallu Sénégal a tenu à donner les raisons pour lesquelles leurs députés ont participé à la mise à mort de l’ancienne Première ministre. C’est Nafissatou DIALLO, députée par ailleurs chargée de la communication du PDS qui donne les vraies raisons. 
«Les députés du Pds, pendant le bureau, ont eu à voter pour, simplement pour rester logique avec la ligne du parti et pour être logique avec nous-mêmes, puisque cette loi c’est nous qui l’avons introduite dans la constitution et dans le règlement intérieur», a indiqué Nafissatou Diallo, députée, chargée de la Communication du Pds.
Pour elle, il ne s’agit aucunement d’une revanche sur Mimi Touré qui avait, alors ministre de la Justice, mené la politique de traque des biens mal acquis qui avait abouti à la condamnation de Karim Wade. «C’aurait été n’importe qui on aurait fait la même chose», dit-elle.
Quant au débat sur l’illégalité de la mesure, puisque Mimi Touré n’a pas été élue sous la bannière du parti, la chargée de la communication du Pds déclare : «Nous avons été confortés par le fait que Mme Mimi Touré avait démissionné de leur groupe parlementaire pour devenir non inscrite», dit-elle.
Elle ajoute que pour le Pds, la démission n’est pas forcément écrite. «Une collusion avec l’adversaire est considérée chez nous comme une démission de fait», dit-elle.

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents