lundi, 26 février 2024 15:25

Affaire Idrissa GOUDIABY : Fritures sur la ligne entre le Procureur et le Doyen des juges d’instruction

Les plus lus

Sénégal 
Atlanticactu / Ziguinchor
L’affaire du jeune taximan décédé à Ziguinchor lors d’une manifestation de la coalition de l’opposition Yewwi Askanwi le 17 juin 2022, connaît un nouveau rebondissement. Le Procureur de la République a décidé d’interjecter de l’ordonnance du magistrat instructeur sur le refus d’informer
Les proches du défunt taximan, Idrissa Goudiaby, tué, à Ziguinchor le 17 juin dernier, lors de la manifestation de Yewwi Askan Wi devront patienter pour l’élucidation de l’affaire. Et pour cause, souligne Les Echos, le Procureur et le juge d’instruction ne sont pas du même avis.
D’abord, rappelle le journal, le juge d’instruction a rendu une ordonnance de refus d’informer par rapport au réquisitoire du maître des poursuites.
En réplique, ensuite, le chef du Parquet de Ziguinchor a fait appel de l’ordonnance du magistrat instructeur. Enfin, la chambre d’accusation devra trancher. Au moment où du côté de la famille, on envisage une autre alternative, qui est de déposer une plainte avec constitution de partie civile.Pour rappel, dans ce dossier, l’autopsie a révélé une mort par balle. Cependant, dans son réquisitoire introductif, le Procureur de Ziguinchor, en demandant au juge de chercher les causes de la mort de la victime, n’a visé personne, ni pointé aucune infraction.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents