dimanche, 2 juin 2024 01:35

Affaire Adji SARR : le cours magistral du Pr Kader BOYE au juge Maham DIALLO

Les plus lus

Disparu des radars depuis de nombreuses années, le Pr Kader BOYE, ancien Recteur et ancien Doyen de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Ucad, s’est invité dans le débat de l’affaire Sweet Beauté. L’universitaire invite le doyen des juges Maham Diallo à prendre une « sage » décision dans cette affaire qui a assez terni l’image de la Justice. Pour l’agrégé de droit constitutionnel, la meilleure issue consiste à rendre une ordonnance de non-lieu.
« (…)Le juge d’instruction de l’affaire dite Sweet-Beauty opposant M. Ousmane Sonko et la dame Adj Sarr, alléguant de viols répétitifs sur sa personne dans le cadre de son lieu de travail qui s’avère être une maison d’habitation aussi, pourrait délivrer les Sénégalais rapidement de leurs peurs, inquiétudes et commentaires malveillants, en rendant une ordonnance qui, dans notre entendement de juriste, ne saurait être qu’un non-lieu, eu égard à tous les éléments entourant cette affaire et étalés dans la presse, et eu égard surtout aux circonstances de lieu et de temps de la prétendue commission de l’infraction décrites par la plaignante même sur un plateau de télévision…
…Contrairement à ce qui est dit, le juge ne prend pas sa décision uniquement sur la base de son intime conviction. Mais sur les éléments probants qui pourraient caractériser l’infraction et sur l’ensemble des faits attestés qui entourent cette affaire. L’on se demande toujours comment cette affaire a pu franchir l’obstacle de l’enquête préliminaire.
Extrait extrait de sa contribution publiée sur Senego

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents