vendredi, 3 février 2023 20:56

Accusé de détournement, le député Abasse Fall brandit une plainte contre le « champion de la surfacturation »

Les plus lus

Comme on s’y attendait depuis l’installation de la 14ème législature, les coups pleuvent entre les députés de l’opposition et du pouvoir mais surtout entre parlementaires de l’opposition et les ministres venus défendre leur budget. Après le cumulard Abdoulaye Sow le ministre de l’urbanisme et Abdou Karim Fofana ministre du Commerce, c’était au tour du « Thierno de Ndioum » par ailleurs ministre de l’Éducation nationale de s’illustrer.
Député et responsable du Pastef, Abass Fall ne compte pas faire fi des accusations portées à son encontre par le ministre de l’Education, Cheikh Oumar Anne. Lors de son passage au marathon budgétaire, ce dernier, du haut de la tribune, avait soutenu que l’école privée dirigée par le parlementaire a été « auditée et épinglée ».
« J’ai saisi aujourd’hui le président de l’Assemblée nationale pour protester contre les calomnies et mensonges éhontés de Cheikh Oumar Anne, ministre de l’Education nationale, qui, dans son intervention hier (jeudi) à l’hémicycle, a déclaré que j’aurais été épinglé suite à un audit », a fait savoir, dans une publication sur les réseaux sociaux, le deuxième adjoint au maire de Dakar.
Lettre de saisine à l’appui, Abass Fall de répliquer : « Ce mensonge grotesque du champion de la surfacturation de haut vol qui a écrit l’une des pages les plus sales de l’histoire de la gestion du Coud dévoilée par l’Ofnac montre à suffisance la personnalité de l’homme. Il vole et ment en plus d’être un incompétent notoire.
Je lui donne 24 heures, pas plus, pour présenter à l’Assemblée ainsi qu’à moi-même, les preuves de ses déclarations. Autrement, je vous informe que je porterai plainte contre lui pour diffamation publique », a-t-il écrit à l’attention du président de l’institution parlementaire.

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents