46e président des États-Unis : Qui est Joe Biden le tombeur de Trump ?

PORTRAIT – Après plusieurs jours d’attente et de dépouillement, le démocrate Joe Biden, ancien vice-président de Barack Obama, a été élu samedi 7 novembre, président des États-Unis.

« Présente-toi », lui crie la foule lors du lancement de la primaire démocrate pour cette présidentielle. Alors, après s’être engagé deux fois déjà sans succès dans la course à la Maison Blanche, en 1988 et en 2008, Joe Biden retente sa chance. Et voilà aujourd’hui un Président des États-Unis qui est déjà depuis 50 ans en politique.

Son âge, Donald Trump, pas beaucoup plus jeune, s’en moque fréquemment, surnommant Biden « Joe L’endormi ». Mais Biden, lunettes d’aviateur sur le nez et cheveux blancs, répond promptement, par exemple, quand un électeur le tacle sur ses bientôt 80 printemps : « Et tu veux vérifier ma forme ? Faisons des pompes ensemble mec, allons courir, tout ce que tu veux. Faisons un test de QI, ok ? ».

Ce catholique pur et dur a fait sienne la maxime de sa mère, quand petit il se faisait casser la figure à cause de son bégaiement : « Mouche-toi le nez pour pouvoir marcher droit et fier dans la rue ». Joe Biden est né en 1942 en Pennsylvanie, dans une famille irlandaise modeste. Il grandit ensuite dans le Delaware et en devient le sénateur en 1973. À l’époque, il prête serment dans la chambre d’hôpital de ses deux petits garçons. Ces derniers ont survécu à l’accident de voiture qui a tué l’épouse de Joe Biden et sa petite fille de 18 mois.

« J’avais 30 ans, j’étais sénateur et veuf »

« J’avais 30 ans, j’étais sénateur et veuf », raconte-t-il. « Quelques années plus tôt, un semi- remorque percuta ma femme et mes trois enfants. Ma femme et ma petite fille ont été tuées. J’allais travailler à Washington quand j’ai rencontré Jill et je suis tombé pleinement amoureux ».

Cinq ans après le drame, il se remarie donc avec Jill, une institutrice. On connaît tout de sa vie. L’Amérique suit ainsi les obsèques de son fils aîné, décédé d’un cancer du cerveau en 2015. Un deuil qui l’étouffe. « Beau était mon âme », reconnaîtra-t-il plus tard. Joe Biden laisse la place pour la présidentielle de l’époque à Hillary Clinton.

Un lien fort avec Obama

Mais il se rattrape en devenant vice-président aux côtés de Barack Obama en 2008 et 2012. Les deux hommes nouent un lien d’amitié très fort. « En fait, je me sens plus détendu et plus relax que jamais. Les massages de Joe Biden sont magiques », ironise un jour le président américain.

Joe Biden signe deux fameuses lois : contre les crimes violents et contre les violences conjugales. Un homme avec quelques zones grises quand même. Joe « le gaffeur » est connu pour ses gestes déplacés envers les femmes et s’enfonce à la télévision en tentant de s’excuser.

« Les normes sociales ont commencé à bouger et les limites d’espaces individuels ont été revus, je comprends bien, je comprends bien », s’expliquera-t-il pendant la campagne. Joe Biden reste malgré tout très populaire. Et aujourd’hui, le 46ème président des États-Unis marche droit et fier vers la Maison Blanche.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici