Les insultes de Moustapha Cissé Lô et d’autres sujets à la Une de la presse sénégalaise

Les quotidiens reçus lundi à l’APS mettent en exergue, entre autres sujets, les insultes de Moustapha Cissé Lo à l’endroit de Farba Ngom et de Yakham Mbaye, dans une bande sonore, et la réaction de l’Alliance pour la République (APR, majorité).
’’Dans ses propos largement diffusés sur les réseaux sociaux, Moustapha Cissé Lo profèrent des injures à Yakham Mbaye et à son collègue député Farba Ngom’’, souligne le quotidien Enquête.
’’Injures, insanités, accusations au sommet, la République indisposée’’, déplore ce journal qui écrit : ‘’Rebelles, loufoques, très impulsifs, les bouffons au sommet de la République se sont encore signalés, ce week-end, de la manière la plus triste. Mais le plus choquant, pour les observateurs, c’est le silence incompréhensible du chef de l’Etat, face à ces insulteurs multirécidivistes’’.
Selon Libération, ‘’les Sénégalais sont révoltés et scandalisés’’ par les insultes du député Moustapha Cissé.
L’As parle de ‘’déballages, insultes au haut sommet de l’Etat’’ et affiche à la Une : ‘’Le peuple sous le choc’’ tandis que ‘’Macky Sall actionne la commission de discipline de l’APR’’.
En effet, dans un communiqué, L’Alliance pour la République ’’condamne avec la plus grande fermeté l’attitude de Moustapha Cissé Lô, dont les propos sont d’une tonalité d’une rare violence et empreints d’une indécence que récusent la morale et la bienséance sociale’’.
’’Incontestablement, cela témoigne d’une inacceptable dérive et constitue une brutale agression contre la République, ses Institutions et nos valeurs sociales. C’est pourquoi le Président Macky Sall, Président de l’Alliance pour la République, a instruit la Commission de Discipline de l’Alliance pour la République de se réunir dans les plus brefs délais, aux fins de statuer sur les mesures à prendre à l’endroit de ce camarade qui déshonore le parti et écorne l’image du Sénégal en Afrique, voire dans le monde entier’’, ajoute t-on la même source.
Selon La Tribune, ‘’Cissé Lô déchire +Le Macky+’’. Le journal informe que l’ancien président du Parlement de la CEDEAO a annoncé sa démission de son poste de 2e vice-président de l’Assemblée nationale et des instances de l’APR pour rester simple député, militant et membre fondateur du parti au pouvoir.
Commentant la réaction du parti présidentiel, Vox Populi titre : ‘’Macky Sall envoie El pistolero à la guillotine’’.
Source A livre les chiffre de la Covid-19 et prédit ‘’des lendemains sombres’’.
’’Les chiffres font froid dans le dos et l’inquiétude grimpe. Pour cause, le bilan des personnes emportées par le coronavirus s’est alourdi. Le pays a enregistré 4 nouveaux décès, portant le nombre total à 133 morts. A cela, s’ajoute l’augmentation des cas graves, qui sont au nombre de 48 patients. Une situation préoccupante dans la mesure où de nouvelles infections continuent d’être signalées sur la carte sanitaire du pays. Car, rien que durant ce week-end, 236 personnes ont été contaminées par le virus’’, écrit le journal.
Dans le journal Le Soleil, Pr Moussa Seydi signale que ‘’85% des malades décédés arrivent tard à l’hôpital’’.
Sud Quotidien ouvre un dossier sur la gestion des inondations de 2000 à nos jours et affiche à la Une : ‘’des milliards (engloutis) dans les égouts’’.
ATLANTICACTU/APS/OID

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici