L’Arabie saoudite annonce un Hadj 2020 local sans les « étrangers »

©atlanticactu.com  — L’Arabie saoudite a annoncé lundi la tenue fin juillet du grand pèlerinage musulman de La Mecque, un des cinq piliers de l’islam, avec un « nombre très limité » de fidèles en raison de la pandémie de la Covid-19.

Selon l’agence de presse officielle SPA, seules les personnes de toutes nationalités « se trouvant à l’intérieur du royaume » saoudien pourront effectuer le Hadj, conformément aux mesures de précaution afin de contenir la propagation du virus, a précisé l’agence.

Des millions de personnes se rendent dans le pays tout au long de l’année pour la Omra, avec une forte augmentation du nombre de visiteurs pendant le pèlerinage du Hadj. C’est la première fois dans l’histoire de l’Arabie saoudite, que le pèlerinage est fermé aux étrangers.

Dimanche 21 juin, L’Arabie saoudite  qui est le pays arabe du Golfe le plus touché par la Covid-19, – avec 161.000 personnes infectées et 1307 décès -, a levé le couvre-feu et les restrictions imposées aux commerces, malgré un pic de nouveaux cas de contamination au coronavirus.

La Rédaction

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici