Sommet de L’UA : Les Émirats Arabes Unis mettent 500 millions de dollars pour le développement de l’Afrique

Les Émirats Arabes Unis confirment de plus en leur ancrage en Afrique. Au delà de la Coopération bilatérale qui le lie Abu Dhabi à plusieurs pays du continent, la vision actuelle est d’aider l’Afrique à rattraper le gap qui le sépare des autres. C’est ainsi que dans le cadre du projet dénommé « Consortium pour l’Afrique », 500 millions de dollars sont dégagés en faveur du continent.

Après les aides chinoise, russe, turque en faveur de l’ IA, ce sont les Émirats Arabes Unis qui viennent de s’illustrer de fort belle manière. Invités du sommet de L’UA et représentés par la Ministre de la Coopération Internationale des ÉAU et directrice générale de l’Exposition universelle de 2020 à Dubaï, Son Excellence Madame REEM Al HASHIMY, a déclaré en marge du 33e Sommet de l’Union Africaine à Addis Abeba en Éthiopie, que le Consortium permettra de renforcer le capital humain à long terme sur le continent avec deux priorités immédiates : la transformation numérique et la jeunesse.Elle a déclaré que le Consortium respectera l’engagement du gouvernement des ÉAU et de son secteur privé envers l’Afrique,combinant l’ambition pour le progrès et les ressources pour le soutenir dans une seule entité tournée vers le développement et l’investissement,contribuant ainsi à la réalisation d’un avenir plus optimiste pour l’Afrique et les Africains.Son Excellence Reem Al Hashimy d’ajouter que « Abu Dhabi va aider à réaliser la vision d’une nouvelle Afrique « boostée » et connectée, menée par la jeunesse africaine ».

500 millions de dollars des ÉAU pour lancer le Consortium pour l’Afrique, Abu Dhabi imprime sa marque sur le continent

Cette toute nouvelle initiative lancée par les Emirats arabes Unis en faveur du continent africain, avec un investissement engagé de 500 millions USD, tombe à pic. En effet, le continent qui a de tout le temps était assisté a maintenant besoin de politique de développement. Ce qui fait que ce nouveau projet est d’une importance capitale pour la jeunesse du continent qui va bénéficier d’un renforcement du capital humain.

Car, comme la soutenu à la tribune du sommet de L’UA, Madame REEM Al HASHIMY, « Abu Dhabi s’engage à aider à mettre en place le mécanisme dans lequel les startups pourront prospérer, où les entrepreneurs s’armeraient davantage et les jeunes pourront envisager avec espoir et optimisme l’avenir qui serait désormais sous leur contrôle ».
Poursuivant, « le Consortium mettra l’accent sur la numérisation et la jeunesse pour garantir que nos populations jeunes et talentueuses ne sont plus considérées comme un fardeau par, mais ils seront plutôt capables de saisir les opportunités de l’avenir », précise la ministre.

Un partenariat plus adapté entre L’UA et le deuxième plus grand investisseur en Afrique

Motivant les raisons du projet de Consortium pour l’Afrique, la ministre Madame REEM Al HASHIMY dira à l’assistance, « Nous avons écouté attentivement ce que vous nous avez dit, en tant que continent représenté par l’Union africaine, et en tant que nations qui composent ses États membres. Et nous avons entendu votre appel aux ÉAU: tirer parti des leçons de notre modèle de développement et attirer les investissements émiratis dans l’économie numérique de l’Afrique ».

En effet, Abu Dhabi est un partenaire de choix pour le continent au vu de la diversité de la coopération qui les lie depuis 49 ans avec plusieurs milliards de dollars d’investissement qui soutiennent une variété de projets allant de la construction des routes, des ports, des écoles, hôpitaux, etc… Ce qui classe les ÉAU au rang de deuxième investisseur sur le continent depuis 2016.

Portes ouvertes sur le futur avec l’exposition universelle de Dubaï où l’Afrique doit prendre une place importante

Par ailleurs, SEM. Madame le Ministre a magnifié la participation de la commission de l’Union Africaine à la prochaine Exposition universelle de Dubaï, une première dans l’histoire des Expos. L’occasion sera saisie pour présenter la riche histoire du continent et ses nombreuses réussites au sein de son propre pavillon. Et pour la première fois au cours des 169 ans d’histoire de l’Exposition universelle, chaque nation participante – parmi les 192 pays – un record- aura son propre pavillon, lors de cette manifestation qui sera la plus magnifique jamais organisée.

Pour la ministre et Directrice générale de l’Expo Universelle de Dubaï, « le pavillon de l’Union africaine reprendra les discours des grands dirigeants africains, illustrant tout ce que l’institution a accompli depuis sa création en tant qu’Organisation de l’unité africaine en 1963 » .

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici