Maroc : saisie de 610 kg de résine de cannabis

©atlanticactu.com  —  Les forces de l’ordre marocaines ont annoncé mardi 30 juin, avoir  interpellé quatre individus, dont un aux antécédents judiciaires, soupçonnés d’être liés à un réseau criminel s’activant dans le trafic international de drogue et de psychotropes, dans la ville de Tan-Tan au sud du Maroc.

Selon un communiqué de la direction générale de Sûreté nationale (DGSN) parvenu à atlanticactu.com,  les perquisitions menées dans le cadre de cette affaire ont abouti à la saisie de 19 colis de résine de cannabis d’un poids total de 610 kg, d’armes blanches, de deux bombes lacrymogènes, en plus d’une somme d’argent suspectée d’être le butin de ce trafic de drogue.

Les quatre suspects ont été soumis à une enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, et ce afin de jeter la lumière sur les dessous de cette affaires et d’identifier d’éventuels complices impliqués dans ces actes criminels, souligne la même source

Ces dernières semaines, les saisies de drogue se multiplient dans un contexte marqué par l’état d’urgence sanitaire décrété par le Maroc depuis le 20 mars dernier. La culture, la vente ou la consommation de drogue sont strictement interdites au Maroc. Ce qui n’empêche pas le royaume de figurer parmi les principaux producteurs et exportateurs de haschich dans le monde, selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC). En 2019, environ 179 tonnes de cannabis ont été saisies dans le pays, selon un bilan officiel.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici