Le Venezuela donne 72 heures à la représentante de l’UE pour quitter le pays

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a demandé lundi à la cheffe de la mission de l’Union européenne à Caracas, Isabel Brilhante Pedrosa, de quitter le pays dans les 72 heures après que l’UE a pris des sanctions contre 11 responsables vénézuéliens.

« Nous allons régler ça dans 72 heures (…) On lui donnera un avion pour partir, mais on arrangera ça avec l’Union européenne », a-t-il dit.

L’espace aérien du Venezuela est actuellement fermé à l’aviation commerciale en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

L’un des individus sur la liste noire de l’UE est Luis Parra, qui conteste à Juan Guaido le leadership de l’Assemblée nationale contrôlée par l’opposition.

Les relations entre le Venezuela et l’UE sont tendues depuis 2017, lorsque le bloc européen a annoncé des sanctions contre le pays sud-américain, notamment un embargo sur les armes.

ATLANTICACTU/XINHUA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici