Affrontements entre musulmans en Côte d’Ivoire : un mort et une mosquée détruite 

Un affrontement entre fidèles musulmans, né d’un désaccord autour de la construction ou non d’une nouvelle mosquée à Yorobodi, une localité du Centre-Est de la Côte d’Ivoire (frontière Ghana), a fait un mort, de nombreux blessés et la destruction de la grande mosquée, a appris atlanticactu.com de sources concordantes.

De bonne source, tout est parti de l’offre d’un homme riche d’apporter une aide pour la construction d’une nouvelle mosquée à Yorobodi, une localité du département de Sandégué (80 km de Bondoukou), à forte majorité musulmane et connue surtout par les supposés pouvoirs surnaturels de ses marabouts.

Un camp est favorable à la réhabilitation et l’agrandissement de l’ancienne mosquée, l’autre composé pour la plupart de jeunes, venus d’Abidjan la capitale ivoirienne et des villages environnants, veulent une nouvelle mosquée accusant le prédicateur local d’y avoir caché des fétiches et bien d’autres objets contraires à la pratique musulmane.

Ces jeunes surexcités, selon des témoins, ont finalement démoli une partie de la mosquée avant de s’exporter au domicile du prédicateur où des affrontements ont eu lieu avec d’autres habitants. On dénombre un mort et de nombreux blessés.

Le guide religieux et sa famille ont eu la vie sauve grâce aux forces de sécurité qui les ont exfiltrés. L’armée et la gendarmerie ont été déployées dans la zone où un couvre-feu est instauré de 20 heures à 6 heures du matin.

La Rédaction (atlanticactu.com)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici